Cadeau de Noël : une pipe de Sandy

Comme j’ai participé au concours je ne voyais pas pourquoi je ne le partagerais pas avec vous : la jolie Sandy, de Ma Femme Est Une Salope,offre une pipe par ses soins pour Noël ! Joli cadeau non ? Pour participer il suffit de raconter une petite histoire en commentaire de l’article ici : la pipe de Noël.

Alors oui j’ai participé (vous pouvez voir mon commentaire dans l’article) et si je gagne j’espère bien avoir la chance de me faire lécher par cette authentique salope ! J’ai eu la confirmation par mail que mon copain pourrait regarder mais il ne se fera pas sucer. J’ai hâte de voir sa réaction si je gagne. A moins que ce soit toi qui te fasse sucer. Oui toi, cher lecteur.

Bon réveillon !

décembre 31, 2014 Posted Under: Une vie bien coquine   Read More

L’entretien dans la remise

3ème acte de mon entretien d’embauche pour salope avérée. Après le bureau, voilà le manager qui m’invite dans la partie remise pour un mystérieux test. Il bande. J’avoue être très excitée à ce moment et mon copain a visiblement prévenu son ami manager que j’étais plutôt open. L’entretien va forcément s’animer.

Nous avançons dans la partie stock. Des cartons, des boîtes de conserve, des palettes, vous voyez le topo. Mes talons aiguilles résonnent dans cet espace. La tension est palpable et je ne peux refréné un petit sourire d’excitation. Je vois une chaise de bureau vide. Je m’assois machinalement dessus. Comme ceci.  Vous aimeriez me faire passer un entretien comme ça ?

Mais le manager me reprend.
« Je vous ai proposé de vous asseoir ?! »
« Ah non excusez moi. » Je me relève. Le ton a changé. Ca m’excite encore plus.

« Bien avec l’accord de Tom (mon copain),  j’aimerais vérifier votre physique. Comme je vous le disais tout à l’heure, je me base beaucoup sur le physique. Tout comme les clients du restaurant. Retournez-vous, et mettez les mains sur les accoudoirs. »

Ton dur, ordre, on teste ma soumission. Et je suis plutôt balaise question soumission.
« Oui, monsieur. » 

« Hmmm pas mal du tout. Vous avez vraiment de belles jambes et un beau cul de salope »
Ah on franchit encore un cap : le manager ne tient manifestement plus son désir pour me traiter de salope.
« Merci » lui dis-je, validant du coup le fait qu’il me traite de salope. Je vous le dis, à ce moment là j’ai envie qu’on me prenne.

« Ne bougez pas. »
Il relève ma jupe, laissant apparaître mon cul en collant avec un petit string noir.

« Grrrr vraiment magnifique ce cul. J’espère que Tom vous baise bien quand même ? »
« Oui ça va. »
« Vous aimez qu’on vous baise ? »
« J’adore ça. »

« Mettez-vous de côté. »

« Vous avez vraiment un galbe sublime. Dans nos tenues de travail ça rendra très bien. Par contre de temps en temps, faudra venir sans culotte hein. »
« Ah bon ? »
« Oui c’est un traitement réservé à mes managers. Enfin pas toute. Mais vous oui. Ca vous pose un soucis? »
« Aucun. »
« Le contraire m’aurait étonné et déçu. »
Son pantalon va exploser tellement il bande. Je suis aussi vraiment toute chaude.

« Asseyez-vous  et écartez les jambes. »

La suite bientôt…

Mon entretien très particulier suite

Suite de mon entretien de salope…

Marc, le responsable du restaurant qui me fait passer l’entretien se lève donc et me dit :

« Non, ne bougez pas s’il vous plait. Je dois vous avouer que ça fait un moment que je n’ai pas vu de si jolies jambes. Elles iraient parfaitement avec mon restaurant. Et puis ce nylon… c’est mon ami Tom qui vous a suggéré cette tenue pour l’entretien ? »
Un brin provocatrice, les jambes toujours allongées sur la table, le fixant droit dans les yeux :
 » Non il m’a simplement dit de m’habiller  « un peu salope » et que comme vous êtes un gros cochon, ça pourrait m’aider à avoir le job. »

Petit sourire en coin de Marc qui ne perd malgré tout pas une miette du spectacle qui lui est proposé. Vous non plus d’ailleurs cher lecteur, je me trompe ? En tout cas, faites vous plaisir, ce blog est là pour ça !

J’avoue me sentir très à l’aise à ce moment là : je suis beaucoup plus dans le jeu de séduction que dans un entretien pro. Remarquez vous allez peut-être me dire que c’est pareil ? Tellement à l’aise que j’ai envie de continuer à jouer. Mon recruteur a l’air plutôt sensible à mes charmes, j’ai l’accord de mon copain, pourquoi s’en priver ? Je laisse encore Môssieur admirer sa proie. D’ailleurs il enchaîne :
« Je peux toucher ? »
« Je vous en prie. »

D’un seul doigt il parcourt ma cuisse. Je frissonne. Premier contact physique. Il va être difficile d’en rester là.

Soudain il se débloque comme si mes jambes l’avaient plonger dans un désir profond, sourd, lointain. Il me paraissait comme fasciné par ces deux jambes, gainées de nylon, offertes à son regard pour gagner un job. La bosse dans son pantalon en tout cas trahissait un degré d’émotion réel.

 » Bien », reprit il.
« Ecoutez votre profil me plait énormément. Tom (mon copain) est un sacré veinard. Et il a bien fait de vous recommander de postuler ici. Pour la suite de l’entretien, qui est déterminante, je vous propose de passer dans notre petite partie stock. Il faut que je vous montre deux, trois trucs. Vous aussi d’ailleurs, il y a une petite phase de test. »

Ca se précise…

A suivre…

novembre 5, 2014 Posted Under: Collant transparent chair, Une vie bien coquine   Read More

Mon entretien très particulier

Il fallait que je vous le dise. J’ai un petit copain. Rassurez-vous je ne pense pas que je vivrais moins d’aventures. La preuve. Il y a quelques mois je cherchais du taf. Mon petit copain avec qui je sortais déjà me dit qu’il a un bon ami à lui qui gère un bar. Il cherche une serveuse. Ca tombe bien je cherche un petit boulot pour l’instant, je finis une formation. Mon copain me sort :

– « Tu verras, Marc (appelons le Marc) est un gros cochon. Habilles toi un peu salope t’auras le job direct. Si jamais il te demande plus et que tu veux vraiment le job, fais toi plais’. »

J’étais un peu surprise mais au vu de ses expériences et d’autres détails, j’avais bien compris que Monsieur était un gros coquin. Mais là c’était la première fois qu’il appliquait ses principes libertins à notre relation. Dont acte. Ma tenue : jupe tailleur, chemisier, beau décolleté, petit collant transparent, et talons aiguilles escarpins. A priori j’ai plutôt mis les chances de mon côté.

Rendez-vous est pris avec le fameux Marc. Il m’accueille.
-« Bonjour bienvenue ».
Il me regarde de bas en haut. Un scan intégral. Je me démonte pas.
-« Merci de m’accueillir. »
– « J’accueille toujours bien les jolies femmes et Tom (appelons mon petit copain Tom) m’a dit que vous étiez très belle.  Il ne m’a pas menti. Après vous. »
Je le devance donc. Pas besoin de me retourner pour savoir que les yeux de ce cher Marc sont bloqués sur mes fesses. D’ailleurs j’en joue un peu en chaloupant quelque peu ma démarche.

-« Par là. » Il m’ouvre une porte : une sorte d’arrière salle mi-bureau, mi lieu de stockage.
– « Asseyez-vous je vous en prie. »

J’avais pris soin de mettre un petit string dentelle dans ma pochette de mon CV. C’est vrai que ça aurait pu choqué n’importe quel recruteur. Masi pas Marc, ça avait plutôt l’effet escompté : lui envoyer le signal que j’étais plutôt très volontaire pour le job. Ca ne lui a pas échappé.

« Bon Angel, j’aurais deux jobs à vous proposer. L’un de serveuse classique, l’autre de chef d’équipe, évidemment mieux payé. Dans notre restaurant, le physique compte beaucoup. De ce que j’ai pu entre apercevoir vous avez été plutôt gâté. Je crois que Marc vous a expliqué que moi-même je suis très sensible au charme féminin ».

Je décide à ce moment là tout en l’écoutant, de me pencher un peu, décolleté bien ouvert.
 » Oui je comprends. Ca ne me gêne pas du tout. J’ai le contact facile. »

« C’est bien on avance vite. Tiens par exemple vous pouvez mettre vos talons sur la table, comme si vous étiez le patron. »
Sans un mot, j’étends mes jambes sur la table. Il contemple le spectacle : talons aiguilles ouverts, collant transparent. Petit silence non gênant.

– « Très intéressant. Venez nous allons sur la partie stock. »

A suivre…

*je vous parlerais de l’histoire des photos que j’ai mise sur l’article plus tard, car évidemment elles n’ont pas été faite en live.

octobre 18, 2014 Posted Under: Collant transparent chair, Une vie bien coquine   Read More

Black sur le marché

Un titre un peu accrocheur ? mouis c’est vrai mais il est vrai aussi que je me remets à vendre mes sous-vêtements portés. J’avais fait une pause de plusieurs mois (même depuis le printemps je crois que j’avais arrêté) et là j’ai envie de m’y remettre à nouveau. Donc messieurs si vous avez envie que je porte pour vous des sous-vêtements, collants, bas et que je vous les envoie par la suite je le ferais avec plaisir et excitation ! Vous pouvez soit m’envoyer ce que vous voulez que je porte soit me le dire et je les achète pour vous (tous les frais seront à votre charge). Je les porte le temps que vous voudrez et je vous les envoie. Pour en savoir plus (tarif etc) écrivez moi : blackcollants(a)gmail.com

Et si vous avez des envies, je suis d’humeur badine, donc j’étudie toutes les propositions, même les plus indécentes… surtout si vous êtes sur Paris. Attention je suis un peu vénale…

septembre 26, 2014 Posted Under: Moi + vous   Read More

Ma première aux chandelles suit et fin

Suite de ma petite expérience aux Chandelles, le célèbre club échangiste parisien.

Mon copain me prends la main et m’emmène, toujours un sein à l’air, dans une des petites salles derrières avec de grands matelas. Je commence à sucer mon copain. 5,6 mecs me regardent en train de tailler la pipe.
Puis un ose me caresser le cul. Je ne bouge pas. Je sens sa main se balader sur mes fesses bien offertes. Puis deux mains. Puis sur mes seins qui sont totalement sortis. Mon copain se retire. Je reste à 4 pattes sur le matelas. Offerte.

Le premier se précipite sur ma bouche. Il enfourne sans attendre sa queue dans ma bouche et me tire les cheveux pour que je le suce. « Allez montre moi comme tu suces salope ». Je suce.
Puis je sens une queue bien raide s’enfoncer en moi puis deux mains qui me prennent les hanches. Je regarde du coin de l’oeil mon copain : il me confirme que tout va bien (notamment d’un point de vue capote) et prend manifestement un pied de ouf.

Le premier à se faire sucer n’a pas tenu longtemps. Manifestement je suçais bien :). Il sort sa queue avant de m’asperger le visage.
« hhhmmm que t’es bonne ». Il tapote sa queue contre mon visage. Se retire. Je vois mon copain dire « au suivant » et indiquer que ma bouche était libre. Comme si ça pouvait échapper à ces messieurs…

Le visage encore plein de sperme du premier, je commence à sucer le deuxième. Sauf quand celui qui me prend en levrette, depuis déjà quelques minutes, décide de me tirer les cheveux pour me cambrer un peu plus.
« T’aimes ça hein petite chienne ? » me lance-t-il.

Indéniablement oui. J’adorais cette image : me voir offerte à des queues. Je ne choisissais pas les mecs, je ne savais pas qui ils étaient. Je leur était offerte. En y pensant, en sentant les coups de butoirs, en me voyant totalement soumise, j’ai crié un grand « oh ouii » et j’ai joui une première fois.

A peine eus-je le temps de dire « oui » que le mec en plein levrette finit par exploser.
 » Suivant. »

La tête dans les couilles du 2ème sucé, mon cul s’offrait déjà à un deuxième mec. Pour être franche, je ne me rappelle pas de tout. Pas évident de tout se souvenir dans cet océan de plaisirs, de sensations extrêmes. Mon mec a fait le décompte pour moi (et beaucoup pour lui) : 11 mecs me sont passés dessus ce soir là. Je me souviens d’un mec très gourmand qui a eu droit au grand jeu : il a commencé par se faire sucer, je me souviens il m’a même pincé le nez pendant que je le suçais.
« allez petite pute ouvre grand ta bouche. »

Ensuite je le vois demander à mon copain si il pouvait continuer sur la levrette.
 » Je t’en prie, elle est à toi. »

Il me prend en levrette.
 » Oh que t’es bonne toi. Mon Dieu que t’es bonne. »

Il parle à mon copain :
« Je peux l’enculer ? »
 » Elle est à toi je t’ai dit. »

Il m’encule. Je crie mon plaisir. Je lui dis que d’y aller plus fort. Je le traite de salop, de profiteur. Je lui crie de me baiser comme sa chienne. Ce qu’il fait. L’engouement est tel, que les autres hommes se sont retirés me voyant totalement sous l’emprise de ce baiseur. Il enlève soudain la queue de mon cul se précipite sur mon visage, fait claquer son préservatif et se vide dans ma bouche grande ouverte.
« Avale salope ». J’avale.

Je pense qu’après j’ai dû encore avaler un ou deux mecs et qu’au moins un m’a pris en levrette.

J’avais joui 3 fois.

Nous nous regardions avec mon copain, complice de ce plaisir hors norme et quasi inavouable, à part ici sur ce blog.
Je ne m’y attendais pas mais avec mes belles cuissardes, j’avais été ce soir la reine des salopes. Et j’avais adoré.

septembre 23, 2014 Posted Under: Une vie bien coquine   Read More

Ma première aux chandelles – épisode 1

C’était l’année dernière. Je sortais avec un mec plutôt pas mal. Il avait un petit côté libertin non assumé, et il était très bestial quand on baisait, à base de mots crus si vous voyez ce que je veux dire. Un soir je lui ai annoncé que j’avais mon blog. Que je m’exhibais dessus, que je racontais mes histoires, que je portais même parfois des habits pour les envoyer à mes fans ensuite. Je lui ai dit : « Je vis mon côté salope à fond sur ce blog. » Je crois bien que ça a finit de libérer son côté libertin.
Nous avions prévu de dîner un soir dehors. Il rentre du boulot avec un grand sac.
« Tiens cadeau ».
J’ouvre. Des cuissardes ! Pourquoi pas mais bon, je ne suis pas fan absolue.
« Tu peux les mettre, j’aimerais beaucoup te voir dedans ? »
 » Je reviens » lui dis-je.
Pour jouer le jeu à fond je mets une robe noire ultra moulante, très courte, aucun sous-vêtement en dessous. Je défile sous ses yeux.
« Wouuuuua. Mon Dieu que ça te va bien. »
« Merci. »
« J’ai repensé à ton blog, tu n’es pas des fois en panne d’inspiration ? »
« Oh ça va j’ai toujours 2,3 choses à raconter tu sais. »
« Et bien je pense que tu pourras raconter notre soirée de ce soir. On sort ? »
« Comme ça ?! »
« Oui. Mets ton imper, je t’emmène. »

Nous partons pour une adresse inconnue. J’habite en banlieue parisienne. Nous entrons dans Paris, nous arrivons vers l’Opéra. Nous nous garons. Je ne sais toujours pas où je vais. Une façade noire, une lanterne. Ca sent le club échangiste… Bingo.
« Tu connais les Chandelles ? »
 » De nom oui. »
« Et bien c’est là. On entre ? »
« Ok. »

Nous entrons. Vestiaire. Me voilà avec ma robe noire ultra moulante et mes cuissardes. Bon c’est vrai je ne suis pas la seule demoiselle habillée très sexy.  Nous nous installons au bar. La salle est relativement remplie. Pas mal de mecs, quelques couples. Une nana qui improvise un strip-tease dans une cage. On voyait bien que c’était pas un pro…
Puis après un petit mojito on se sent plus à l’aise. Mon copain décide à ce moment là de passer à l’action. Il me sort un sein et me roule une grosse pelle. L’animation ne manque pas d’attirer l’attention de la geinte masculine. Le signal était donné.
La suite bientôt !
août 19, 2014 Posted Under: Une vie bien coquine   Read More

Vous aimez mes nouveaux talons aiguilles ?

Je me suis fait un petit plaisir en ces temps chaud (enfin pas partout) : de nouveaux talons aiguilles. Bien ouvert avec des lanières, je voulais avoir votre avis. Bien entendu j’ai ajouté une petite pellicule de nylon sur mes jambes comme je sais que vous aimez bien ça.

Alors verdict ? Vous (me) prenez ou pas avec ces talons aiguilles ? Avec quelles chaussures imagineriez-vous me prendre idéalement ? D’ailleurs quel est le coquin qui va être assez fou pour m’en envoyer ? J’attends vos propositions les plus indécentes…

août 8, 2014 Posted Under: Collant transparent chair   Read More

Ce soir je discute avec vous

Grande première pour moi : je suis en chat demain soir vers 19h sur Facebook. Comment discuter avec moi ? D’abord être fan de cette page : https://www.facebook.com/fandunylon, vous pourrez ainsi voir comment on va pouvoir papoter ensemble… J’essayerais de répondre à tout le monde. Si jamais l’opération est un succès, on recommencera donc ne soyez pas fâché si je ne peux pas répondre à tout le monde !

Vous pourrez me poser toutes les questions que vous voulez et peut-être que pour les plus chanceux d’entre vous, j’enverrais en live quelques photos sympathiques…

Dites moi en commentaire si vous en êtes ou pas !

A ce soir ?

août 6, 2014 Posted Under: Moi + vous   Read More

Prépares toi à me sucer et boire mon sperm

Suite des photos que j’ai faite pour mon gentil fan qui m’a envoyé cette combinaison nylon transparente. Après m’avoir imaginé à 4 pattes, dispo pour une bonne levrette, voilà comment il voyait la suite des événements :

« Je veux que tu te mettes à genoux, comme si tu allais me sucer. »
 » Je veux pouvoir m’imaginer en train de prendre tes cheveux pour te faire lécher comme il se doit mon gland et mes bourses. »
« Pour ensuite me vider dans ta bouche. Tu n’en laisserais pas une goutte, tu avalerais tout. »

Voici donc comme j’ai imaginé la scène. Et sache, cher fan, que je ne laisse jamais une goutte : le sperme chaud est toujours le bienvenue dans mon gosier…

juillet 23, 2014 Posted Under: Collant transparent chair, Moi + vous, Mon côté exhib   Read More
Bienvenue chez la reine des black en collant, black libertine !

Partenaires : asiatique collant- Lady Nylon- japonaise collant- Bourgeoise salope - Video collant- Comparateur prix collant