Black en collant

Une belle salope black en collant, cest tout moi !

Cadeau de Noël : une pipe de Sandy

Comme j’ai participé au concours je ne voyais pas pourquoi je ne le partagerais pas avec vous : la jolie Sandy, de Ma Femme Est Une escort de http://www.sexemodel.com/,offre une pipe par ses soins pour Noël ! Joli cadeau non ? Pour participer il suffit de raconter une petite histoire en commentaire de l’article ici : la pipe de Noël. Alors oui j’ai participé (vous pouvez voir mon commentaire dans l’article) et si je gagne j’espère bien avoir la chance de me faire lécher par cette authentique salope ! J’ai eu la confirmation par mail que mon copain pourrait regarder mais il ne se fera pas sucer. J’ai hâte de voir sa réaction si je gagne. A moins que ce soit toi qui te fasse sucer. Oui toi, cher lecteur.

L’entretien dans la remise

3ème acte de mon entretien dembauche pour salope avérée. Après le bureau, voilà le manager qui m’invite dans la partie remise pour un mystérieux test. Il bande. J’avoue être très excitée à ce moment et mon copain a visiblement prévenu son ami manager que j’étais plutôt open. L’entretien va forcément s’animer. Nous avançons dans la partie stock. Des cartons, des boîtes de conserve, des palettes, vous voyez le topo. Mes talons aiguilles résonnent dans cet espace. La tension est palpable et je ne peux refréné un petit sourire d’excitation. Je vois une chaise de bureau vide. Je m’assois machinalement dessus. Comme ceci. Vous aimeriez me faire passer un entretien comme ça ?

sexy lady

Ah on franchit encore un cap : le manager ne tient manifestement plus son désir pour me traiter de salope. Il relève ma jupe, laissant apparaître mon cul en collant avec un petit string noir. Marc, le responsable du restaurant qui me fait passer l’entretien se lève donc et me dit : « Non, ne bougez pas s’il vous plait. Je dois vous avouer que ça fait un moment que je n’ai pas vu de si jolies jambes. Elles iraient parfaitement avec mon restaurant. Et puis ce nylon c’est mon ami Tom qui vous a suggéré cette tenue pour l’entretien ? »

Un brin provocatrice, les jambes toujours allongées sur la table, le fixant droit dans les yeux : » Non il m’a simplement dit de m’habiller « un peu salope » et que comme vous êtes un gros cochon, ça pourrait m’aider à avoir le job. » Petit sourire en coin de Marc qui ne perd malgré tout pas une miette du spectacle qui lui est proposé. J’avoue me sentir très à l’aise à ce moment là : je suis beaucoup plus dans le jeu de séduction que dans un entretien pro. Remarquez vous allez peut-être me dire que c’est pareil ? Tellement à l’aise que j’ai envie de continuer à jouer. Mon recruteur a l’air plutôt sensible à mes charmes, j’ai l’accord de mon copain, pourquoi s’en priver ? Je laisse encore Môssieur admirer sa proie. D’ailleurs il enchaîne.